KikouBlog de Mathias - Général
Mathias

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Dans la catégorie Général

Entraînement marathon, semaine 3/4

Par Mathias - 15-04-2016 22:37:43 - 1 commentaire

Allez 3ème semaine d'entraînement marathon...

J'espérais en faire une semaine un peu chargée, avec un peu de volume et surtout du bitume, pour ensuite alléger la dernière semaine. Bof bof.

Lundi : endurance, 6,6km, je me traîne.

Mardi : 10x400m 1'17" R70m 50", pas de bonnes sensations.

Jeudi : séance semi-longue, 16,1km avec un peu de D+, du rythme et 90% sur bitume. Bonnes sensations.

Vendredi : footing, 9,2km

Samedi : le "Défi Yayos", montée sèche de 500m D+ à bloc en 22'12, ahhhhhh ça défoule !

Dimanche : la rand'O Drôme, une CO de 2h30 à un bon rythme. Bonnes sensations.

 Semaine 3 : 6 sorties, 61,7kms, 6h14

ça manque toujours de VS42 et de bitume ! Heureusement que la séance de jeudi fait un peu moins tâche que les autres...

Je commence à pas bien le sentir, ce marathon...

Voir le commentaire

Entraînement marathon, semaine 1/4

Par Mathias - 03-04-2016 17:58:37 - Aucun commentaire

Bon, et bien... mon entraînement semi ayant donné un résultat mitigé (mais encourageant !), j'ai donc transformé mon objectif "bitume" de ce début d'année. Ce sera finalement le marathon d'Annecy le 17 avril.

Ok, il me reste 4 semaines pour m'entraîner sur les bases de mon entraînement semi.

Ma plus grosse marge de manoeuvre : la perte de poids ! Passer de 70 à 68 ou même 67 pourrait me faire gagner pas mal de temps...

Objectif Annecy : 2h50.

C'est plutôt ambitieux. Je sais que je ne les ai pas dans les jambes, pour l'instant. Mon 1h19'36 au semi de Feurs est trompeur : la vitesse est là, mais sans une bonne dose de sorties longues et de vitesse spécifique, je sais comment ça se termine, un marathon : le semi en 1h24 (pile poil) puis ensuite à l'agonie pendant 20 bornes !

Allez hop, je vais essayer de reprendre un entraînement correct, et arrêter de bouffer tel un goret affamé. C'est pas gagné...

Récap de la semaine 1/4 :

Jeudi : 20x200m 36" R70m 37", on reprend les fractionnés ça défoule.

Vendredi : 55' endurance, 11,3km.

Samedi : une petite course qui passe par là, ~8kms en 29'33.

Dimanche : sortie longue bitume, 17,4km en 1h44.

Semaine 1 : 4 sorties = 46.3kms.

Poids : entre 69,9 et 70,8...

Bon c'est pas encore ça, faudrait penser à se bouger un peu !

Entraînement semi, semaine 11/11

Par Mathias - 20-03-2016 18:16:24 - 10 commentaires

Bon ben voilà !

Mon "plan" d'entraînement s'est terminé un peu en eau de boudin, avec les 4 dernières semaines bien légères... trop légères !

Petit récap' :

Semaine 8 : 3 sorties (67kms) = 7h29' endurance.

Semaine 9 : 3 sorties (32.8kms) = 16h16' endurance.

Semaine 10 : 1 sortie (10.0kms) = 36'48" compétition.

Et enfin, semaine 11 sur 11 : 0 (ZERO) sortie, 0 (ZERO) km !

Enfin si, une petite sortie quand même : le semi lui-même, ce dimanche matin !

La faute à une méchante crève qui m'a mis KO presque toute la semaine... et qui m'a fait douter jusqu'au matin du départ, de la pertinence de prendre le départ avec un adducteur qui me fait mal (courbature de type grippe ? Séquelle du 10km du WE dernier ?) et surtout avec une trachée qui me fait mal à chaque inspiration un peu forte.

Un footing de 8min le samedi soir ne me rassure pas vraiment.

Le dimanche matin ça ne va pas trop mal, je vais donc le courir, ce semi. Je m'étais inscrit il y a 2 mois, normal c'était un objectif !!!

Je pars un chouia moins vite que l'an dernier, et ça va assez bien. Adducteur ok. Trachée à peu près ok. Nez qui coule : pas pratique !

Je passe le 10 en 36'23" (contre 36'04" l'an dernier), c'est mieux que ce que j'espérais.

Je baisse quand même le rythme à partir du 11ème, j'ai un peu de mal, je perds du temps sur l'an dernier. Je m'accroche comme je peux aux groupes qui me doublent. Tiens, la 1ère féminine (l'an dernier j'étais resté devant), bigre ça avance ! Je n'essaie même pas de m'accrocher, cette fois. Elle se fait ravitailler en vol par un autre coureur (c'est bof !) mais par contre il ne lui sert pas vraiment de lièvre, pendant un moment c'est elle qui mène le petit groupe, et qui prend le vent. Y'a pas de vent, mais quand même ;-)

Bref revenons à nos moutons : je m'accroche, un peu moins motivé que si je pouvais encore espérer un 1h18, et je me mets à courir en 3'45-3'55 jusqu'au 17ème.

Là c'est un peu dur, 4'06, 4'15 ! Et les 2 derniers en 3'36 et 3'45, ça va.

Je m'enfile 4 flanby (ça va mieux !) et passe un petit moment à papoter avec collègues de boulot, kikoureurs, coureurs de l'ASMSE et autres têtes connues. Et en plus il fait beau : c'est le printemps !

Résultat : 1h19'36", je suis ravi, même si j'ai un petit regret de ne pas avoir été à 100%. Mais à combien ? 90%, 99% ? Va falloir reprendre un dossard pour savoir ! C'est parfait, j'avais déjà décidé de changer mon fusil d'épaule et de viser un petit 2h50 au marathon d'Annecy. Glups. Un marathon c'est quand même le cran du dessus, je n'ai jamais réussi à en terminer un en bon état.

Allez hop au boulot ! Objectif fractionnés, 5 séances par semaine, et 67-68kgs dans un mois !

Voir les 10 commentaires

Entraînement semi, semaine 10/11

Par Mathias - 17-03-2016 13:27:59 - 1 commentaire

Ce billet sera bref !

Sitôt rentré d'Equateur, après 1 journée à StEtienne, je repars en déplacement pro pour le reste de la semaine.

Pas une seule séance de la semaine !

Sauf dimanche... je repère par hasard un 10km pas loin de là où je passe le WE.

Ce sera parfait pour ma "prépa" touriste semi !

J'ai bien retenu la leçon du semi de Saint-Priest : cette fois-ce ce sera 1/2h d'échauffement !

Les sensations ne sont pas mauvaises, je bats même mon record sur la distance (36'48" et 13è/527). Après un mois complet sans vrai entraînement "route", je suis assez content. Mais je sens bien que je suis un cran en-dessous de mon niveau de l'an dernier : fin mars 2015, je passais le km 10 du semi de Feurs en 36'04"...

Semaine 10 : 1 sortie (10.0kms) = 36'48" compétition.

Bon, je suis inscrit au Semi de Feurs depuis 2 mois, je vais donc aller "honorer" mon dossard. Mais je vais transformer ce semi "objectif" en un semi de prépa pour un nouvel objectif : le marathon d'Annecy. Objectif : 2h50 (ouch !).

Mais pour ça il faudra réussir à remettre la machine en route d'ici là !

à suivre...

Voir le commentaire

Entraînement semi, semaine 8/11

Par Mathias - 12-03-2016 17:54:19 - 2 commentaires

Comment sauver un plan d'entraînement semi avec une contracture au mollet et en déplacement à l'étranger avec beaucoup de boulot ?

Pas facile...

Je commence déjà à galérer dans les aéroports avec mon gros sac, en traînant la patte.

Arrivé à Quito le lundi, je n'ai de toute manière pas de dispo pour faire du sport. Ce n'est peut être pas plus mal, car le mollet est toujours douloureux.

Je suis tout de même assez déçu car je crains de devoir renoncer au trail par étape que j'étais tout content d'avoir repéré ce WE, à Cotacachi au nord de Quito. Il faut que j'évite d'aggraver la blessure et compromettre la sortie alpinisme que j'espère pouvoir organiser la semaine prochaine, et bien sûr le semi "objectif" du 20 mars.

Je me contente donc d'un petit test sur tapis, à l'hôtel, le jeudi soir. 15 minutes de HTV puis 25 minutes de tapis avec une petite accélération : 1km à 15km/h. J'ai de bonnes sensations, mais le mollet toujours douloureux. Mouais mouais mouais...

Samedi, je me lève tout de même à 3h45 et zou c'est parti pour 2 étapes de trail de 35kms entre 2400 et 3500m d'altitude.

1ère journée : ça passe moyen, mais ça passe. Je suis naze, vide de toute énergie. Et j'ai mal au mollet, en particulier pendant toute la 2ème partie essentiellement en descente. J'y vais cool, mais j'en bave. Je me paye même un petit malaise vagal à l'arrivée, suite à l'ingestion d'une bière un peu corsée qui ne fait pas bon ménage avec mes souçis gastriques du jour : presque 2h sans pouvoir me lever.

Résultat : 3h34 et 18è/125, mais il y avait plutôt 31kms que 35. En environ 1500m de D+. Le vainqueur du jour est un ancien marathonien olympique en 2h10, est le 2nd est Karl Egloff le suisso-équatorien, celui-là même qui a battu les records de vitesse de Kilian Jornet sur le Kilimandjaro et l'Aconcagua.

Je passe ma 1ère nuit de plus de 6h de sommeil depuis des semaines... et ça va mieux. 2ème journée : j'y vais encore plus cool, ça se passe à peu près bien, je ne sens presque plus mon mollet. Je termine à un bon rythme, en jouant au pac-man. Résultat : 3h21 et 32è/120, avec environ 31kms et 800m D+.

Classement général : 12è/65 en solo. Mais je suis sutout content d'avoir terminé sans gros bobo ! Et sans me faire dévorer par des chiens.

Semaine 8 : 3 sorties (67kms) = 7h29' endurance. Et c'est tout. Et ma dernière séance de fractionnés datee du 17 février !

à suivre...

Voir les 2 commentaires

Entraînement semi, semaine 7/11

Par Mathias - 25-02-2016 04:51:03 - 6 commentaires

Aïe ouille ouille !

Rien ne va plus !

La semaine avait déjà mal commencé : 2 jours sans sport d'affilée... ça ne m'était pas arrivé depuis le 5 janvier !

Une séance de fractionnés assez convaincante mercredi (10x500m 1'36" R115m 59").

Un footing tranquille le jeudi.

Jusque là, tout va bien.

Puis de nouveau, 2 jours sans sport !

Pas le temps, pas assez de sommeil... ouiiiin.

Un avantage : j'arrive relativement reposé au semi de StPriest, dimanche matin, nonobstant une importante dette de sommeil...

Je suis à 2 doigts de renoncer, le dimanche à 6h du mat, avant de me rendre au départ. Je pars le lendemain pour un déplacement de 2 semaines à l'étranger, et ce dimanche, je n'ai pas vraiment la tête à la course à pied.

J'aurais mieux fait d'écouter mon instinct !

Après un départ relativement tranquille (pour un semi !), un passage encourageant du km 1 en 3'43" sans forcer, crac, une bonne douleur au mollet, qui empire à chaque foulée.

Je n'insiste pas et mets le cligno apprès, quoi ? 1,2 km ???

Je suis un gros naze, j'ai bâclé l'échauffement.

Semaine 7 : 2 sorties (25kms) = 1h01' endurance, 10x500m 1'36" R 59". Et c'est tout.

Et je sens que la semaine 8 sera pire... ce mercredi soir, j'ai toujours mal au mollet. Je suis inscrit à un trail sur 2 étapes samedi-dimanche, je sens que je vais y aller en spectateur...

Voir les 6 commentaires

Entraînement semi, semaine 6/11

Par Mathias - 14-02-2016 23:50:22 - 6 commentaires

Allez hop hop hop !

Voici déjà la semaine 6 sur 11 de prévues...

Semaine 6 : 5 sorties (44kms) = 53' + 41' endurance, 10x500m 1'38" R 61", 6x1000m 3'25" R 1'24", et un cross.

Poids : 69,7-70,4kgs.

Il va falloir que je passe la seconde, notamment au niveau de la perte de poids, si je ne veux pas stagner à 69-70 comme la dernière fois !

Un peu fatigué cette semaine. Manque de sommeil.

Un petit mieux au cross de ce matin : 1/2 finales championnats de France de cross Master. Je n'ai pas réussi à me rentrer dans le lard, mais physiquement je suis bien, c'est passé comme une lettre à la poste. C'est passé très vite, à 300m de l'arrivée ça m'a fait tout drôle de voir que c'était déjà la fin ! Je n'ai pas eu le temps de "vraiment" forcer...

La perf n'est pas fantastique. Je n'imaginais certes pas me qualifier en individuel, mais peut être me classer un peu mieux. Le positif : je sens assez nettement cet effet positif de l'entraînement : tout devient plus facile... chic !

Un mini-bilan de la "saison" de cross :

  • 34è/102 aux départementaux,
  • 100è/270 aux régionaux,
  • 96è/135 aux inter.

C'est rigolo, en trail j'ai plutôt l'habitude de vérifier s'il y a des V1 dans le petit groupe devant, alors qu'en cross, pfffffiou ils cavalent les vieux ! Le niveau est 3 fois plus élevé en cross qu'en trail...

Bon... encore 1 ou 2 séances de fractionnés et après je pars quasi 3 semaines en déplacement pro, ça ne va pas être simple de continuer à suivre un pseudo-plan... mais au moins je vais faire des globules !!! ;-)

à+

Mathias

Voir les 6 commentaires

C'est reparti pour un tour : 10, semi, marathon... !

Par Mathias - 11-02-2016 01:07:14 - 5 commentaires

Et bien voilà, j'ai remis ça !

Plus je prends de l'âge, plus je raccourcis les distances. Cherchez l'erreur !

Après une bonne expérience sur semi l'an dernier, j'ai décidé de continuer à tâter du bitume (et donc de la piste !) en 2016 encore.

Pas d'ultra au programme pour le moment... et comme il se trouve que je zappe également ski de fond, ski de rando, vélo et triathlon, je vous dis pas comment je vais être affuté pour le 10km, le semi et le marathon !

Bon, je n'ai pas non plus un programme hyper structuré, comme celui qui m'avait bien réussi en 2013 avec Maître HeubiOne ! (1h19 au semi).

Ma stratégie, en gros, c'est 2 séances de fractionnés par semaine, un dossard à peu près tous les WE, dont la saison de cross, quelques séances d'endurance quand je peux, du vélotaf à peu près tous les jours, et perdre 5 kgs. Je sais que je manque de sorties en endurance (manque de temps), mais j'espère que c'est plus ou moins compensé par un vélotaf régulier...

On n'est plus trop dans le trail, contemplatif... mais bon ça reste relativement "au feeling" quand même !

Avec tout ça, l'objectif c'est : mes records sur 10, semi et marathon.

Je vais tâcher de raconter ma prépa sur ce blog... ça n'intéresse pas forcément grand monde, mais ça m'aidera peut être à me motiver (surtout pour la perte de poids, ça va être le plus dur !).

Je suis preneur de toute remarque, suggestion...

1er objectif : semi de Feurs le 20 mars.

Rappel des épisodes précédents...

Je m'y suis pris en avance : pour une fois, je n'ai pas trop perdu en vitesse depuis l'automne (marathon de Lyon en 3h04 en octobre, Saintélyon moyenne début décembre, pas grand chose en vitesse depuis mars 2015), et j'entame mes séances de fractionnés dès début janvier !

J'ai pris un peu de poids comme chaque hiver : 73kgs (pour 1m69) !

Semaine 1 : 5 sorties (53kms) = 50 + 59'  endurance, 10x400m en 1'19" R 50", une sortie longue 2h18 et les championnat de cross de la Loire AVEC DES POINTES !

Poids : 73kgs.

Semaine 2 : 4 sorties (48kms) = 8x500m en 1'39" R 55", une sortie longue 2h24 et un 2ème dossard (cross 10kms).

Poids : 72,1-72,6kgs.

Semaine 3 : 5 sorties (50kms) = 57' endurance, 10x500m 1'39" R 59", 6x1000m 3'28" R 1'24", et 2 dossards : 1 CO, et les Championnat de Rhône-Alpes de Cross.

Poids : 71,5-73kgs.

Semaine 4 : 6 sorties (64kms) = 55' + 52' endurance, 10x500m 1'37" R 57", 20x200m 36" R 34", une sortie longue 2h16' et VS21 1000-2000-2000-1000-1000-1000 en 3'42".

Poids : 70,8-71,6kgs.

Semaine 5 : 5 sorties (52kms) = 47' + 45' endurance, 10x400m 1'15" R 56", 6x1000m 3'24" R 1'25", 5èlme dossard : trail 14kms.

Poids : 69,9-71,8kgs.

Et voilà !

Et cette semaine au menu : 5 séances dont les 1/2 finales du championnat de France de cross dimanche...

à+

Mathias

Voir les 5 commentaires

Comment se manger le(s) mur(s) en 19 étapes

Par Mathias - 11-10-2015 11:50:04 - Aucun commentaire

Peu de course à pied depuis quelques mois (en version course, en tout cas), ça me manquait...

J'ai raté le récit du WE Kikouroù, pourtant riche de convivialité, de camaraderie et de franche rigolade, snif.... place au sport au vrai celui avec les kilo marqués au bord de la route et le chrono vissé au poignet ;-) voici le récit du marathon de Lyon !

Label "Course au Saucisson"

Par Mathias - 23-09-2015 00:17:46 - 25 commentaires

Amis Kikoureurs, bonsoir...

Je vois passer un dossier de l'internaute.com : les courses les plus chères au kilomètre...

En tête de ce sidérant hit-parade : 20 000 coureurs qui n'ont pas hésité à payer 8€ du km pour participer à la Color Run de Paris.

Incroyable.

Menfin ! En pleurs C'est quand même pas possible, nom d'un petit bonhomme ! La course à pied n'a jamais été autant à la mode, avec 9 millions de pratiquants en France, nous apprend la FFA, qui commence à loucher sur ce formidable réservoir d'adhérents Avare. Il n'y a jamais eu autant d'épreuves (10 274 courses à pied dans le calendrier Kikouroù 2015). Mais alors, comment ça se fait qu'un petit nombre de courses rassemblent des foules considérables de coureurs (41 342 coureurs au marathon de Paris 2015 ! 25 000 à Run in Lyon 2014 ! 12 838 à la Saintélyon 2014 ! 7 500 à l'UTMB 2015), alors que tout un tas de petites courses de village, toutes plus sympathiques les unes que les autres, végètent voire mettent la clé sous la porte, faute de participants (et aussi, de subventions et de sponsors !).

Je comprends tout à fait que les grands messes de la CàP et du trail fassent rêver, j'ai d'ailleurs participé à un certain nombre d'entre elles et je continuerai probablement à le faire, de temps en temps.

Mais quel tristesse de voir une petite course de village fermer boutique (ou, pire, laisser la place à ASO !). C'est une partie de la vie du village qui disparait, un peu comme quand la dernière boulangerie met la clé sous la porte, ou pire, le dernier bistro !

Où est-il, l'esprit Spiridon ? Il se fait discret, en tout cas...

Alors moi je dis, dans un élan utopique : il faudrait créer un label pour ces courses qui ne veulent pas de label, qui ne sont pas affiliées FFA et qui ne délivrent pas de points UTMB : le label "Course au saucisson" (comment ça, y'a un copyright ? Sourire Tiens d'ailleurs, au passage, quelle est l'origine de cette expression ?). Et ce label permettrait, non pas au 12,3km de Trifoulli les Oies de hisser sa renommée à l'égale de celle de l'UTMB, mais plus modestement d'aider les coureurs à repérer de petites pépites d'organisation, de parcours, de paysages, d'ambiance, de convivialité... bien souvent tout près de chez eux !

On pourrait imaginer des des critères du style (en vrac et comme ça vient) :

  • Organisation associative.
  • Tarif inférieur à xx€/km ou à xx€/heure (ou autre formulation).
  • Pas de racket d'affiliation obligatoire à une fédé quelle qu'elle soit. Saviez-vous que depuis quelques années, certains triathlons sont ouverts à tous, y compris aux petites bites non licenciés ? Un exemple au hasard : triathlon DM du Lac des Sapins : inscription 32€ plus licence journée... 32€ ! Total 64€ !
  • Pas de cadeau à la con onéreux et anti-écolo (TS finisher, médaille en toc, saloperie en plastique, ...).
  • ou à la limite, un truc qui sert, genre un saucisson, du jus de pomme, un StMarcellin, des pommes, une bouteille de bière locale, une planche à découper le saucisson (oui oui, c'est du vécu) ou un TS qui peut se porter dans la vraie vie, à 2 conditions : 1) pas d'inscription genre "finisher j'ai survécu je suis trop fort", 2) une case à cocher à l'inscription, laissant le choix avec ou sans cadeau.
  • Un repas d'après course à base d'aliments énergétiques et reconstituants : ravioles, caillette, gratin dauphinois, diots, ... (mais pas préparé par Sodexho !)
  • Bien sûr, pas de primes au vainqueur, record, etc. Pas de médaille, pas de coupe en plastique. Mais pourquoi pas, un filet garni, un saussisson, un objet en bois fabriqué localement ou un repas au resto du coin...
  • Pas de sponsors, ou alors les artisans locaux : boucherie Marcel, Maçonnerie Boudou et resto "Plein la Panse" !
  • Moins de 200 participants.
  • Des courses enfants.
  • Une inscription possible le matin même. Pour sécuriser l'orga, on peut imaginer une pré-inscription gratuite avec un avertissement au bout de 3 DNS (et un blâme au bout de 3 avertissements !).
  • etc...

ça n'existe pas déjà quelque part, ce genre de label ? Si oui, faites-moi signe, qu'on fasse un peu de pub ! Sourire

Allez, la prochaine fois que je croise Bernard Amsalem à l'arrivée d'un trail, je lui en touche un mot ! Cool

Voir les 25 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 307834 visites